La tempera
TEMPERA
Cette technique fondamentale est caractéristique dans la peinture rupestre médiévale et antique elle fut utilisée dans de nombreuses églises, chapelles etc... Cette technique fut d'usage courant jusqu'à la fin du XVème siècle, date à laquelle, elle fut remplacée par la peinture à l'huile. Aujourd'hui cette technique ancestrale est réutilisée par de nombreux artistes, qui veulent atteindre la perfection dans la transparence et la profondeur de leurs teintes.
Les pigments sont liés à l'aide d'un médium à l'oeuf rien que le blanc, ou le blanc et le jaune, et parfois, à l'aide d'un médium composé de jaune d'oeuf, de blanc d'oeuf, et d'huile de lin.

Voici les ingrédients de base qui peuvent être intégrés dans une émulsion à l'oeuf.
Jaune ou blanc d'oeuf
Huiles Standolie, Huile d'oeillette, Huile de lin, Glycérine
Vernis Damar, Copal, Essence d'Aspic
Cires Carnaube, Cire d'abeille incolore, Cire saponifiée
Résines Gomme Arabic, Damar, Mastic, Dextrine
Conservateurs Ess. de clous de Girofle, Vinaigre blanc
Diluant Eau distillée
Recette d'une émulsion à l'oeuf
3 jaunes et 1 blanc d'oeuf, 15 gouttes d'essence d' Aspic, 250 ml de Standolie et un peu d'huile de lin, 25 ml de vernis Damar, 4 goutte d'essence de Girofle et 25 gouttes de glycérine.
Intégrez les composants de l'émulsion un à un tout doucement et laissez reposer une nuit dans un endroit frais.
Autre recette de tempéra à l'oeuf

Un volume d'œuf entier, bien le mélanger avec un volume d'huile de lin. Y ajouter un volume d'eau. Ajoutez à ce mélange votre pigment en poudre.
(source www.schmincke.de)
Recette de tempera à la caseïne
Faire tremper 40 gr de caséine dans 125 ml d'eau pendant douze heures y dissoudre ensuite 12 gr de sel de corne de cerf (amoniumcarbonat). Le sel de corne de cerf sera au préalable dissous dans 50 à 100 ml d'eau froide et sera ensuite ajouté puis mélangé jusqu'à l'apparition d'une emulsion. On peut maintenant ajouter à ce mélange amonium-caséine 25 ml de vernis à l'huile de lin ou de standolie d'huile de lin plus 25 ml d'un vernis de dammar ou beaume de thérébentine de Venise et l'émulsionner en le mélangeant bien.
(source www.schmincke.de)

Accueil - Art-thérapie - Memoire - Land-Art - Land-Art-2 - Land-Art-3 - Land-Art-4 - Expositions - Photos - Contact - Installation-1 - Installation-2 - Liens - Cv - Fonds d'écran - Galerie - Dessins - Gravures - Peintures -Aquarelles - Logogramme - Le papier - L'Ex-libris - Suminagashi - Le Sumi-e - Feutres - La tactigraphie - Le paysage - Le paysage 2 - Cours Dessin - Chromatique - Kleurdag - Fournitures - Glossaire - LittératureL'acrylique - Le fusain - L'encre - Le pastel - sanguine - Lavis - La tempera - La gouache - L'huile - L'aquagraphie - Les News



Je cherche



Je m'abonne au flux RSS
Voir le profil de Bruno Bruno Groensteen sur LinkedIn
Info