L'estampes par le procédé d'impression de la sérigraphie
bruno groensteen
Arche de Noë
Bruno Groensteen sérigraphie
La sérigraphie
La sérigraphie est un procédé dérivant du pochoir. Le sérigraphe utilise des écrans de soie ou de nylon en partie obturés : l'encre passe à travers les parties laissées libres. Le dessin est réalisé à l'encre latex sur un écran. Puis on étale au dessus un bouche pore qui obstrue les parties vierges. Après séchage, le latex est retiré à l'aide d'une gomme libérant les mailles au travers desquelles passe l'encre. On peut également utiliser, à la place du latex, des films découpés manuellement au stylet et collés sur l'écran. Enfin, la méthode du clichage photographique permet de reporter une image tramée, en négatif sur l'écran, au moyen d'une émulsion photosensible (problème de l'originalité quand l'artiste n'intervient pas sur l'écran).
L'atout premier de la sérigraphie est la richesse de ses couleurs : les encres sont mates, satinées, transparentes, brillantes, fluorescentes, toujours vives, elles permettent d'accentuer les oppositions lumineuses, les effets optiques. La sérigraphie peut être tirée à un grand nombre d'exemplaires, sur tous supports (plexiglas…), et en grand format.

Accueil - Art-thérapie - Memoire - Land-Art - Land-Art-2 - Land-Art-3 - Land-Art-4 - Expositions - Photos - Contact - Installation-1 - Installation-2 - Liens - Cv - Fonds d'écran - Galerie - Dessins - Gravures - Peintures -Aquarelles - Logogramme - Le papier - L'Ex-libris - Suminagashi - Le Sumi-e - Feutres - La tactigraphie - Le paysage - Le paysage 2 - Cours Dessin - Chromatique - Kleurdag - Fournitures - Glossaire - LittératureL'acrylique - Le fusain - L'encre - Le pastel - sanguine - Lavis - La tempera - La gouache - L'huile - L'aquagraphie - Les News



Je cherche



Je m'abonne au flux RSS
Voir le profil de Bruno Bruno Groensteen sur LinkedIn
Info
Les encres de sérigraphie sont disponibles dans une gamme mat ou une gamme transparente.