Dessiner à la sanguine
  La sanguine

La craie rouge naturelle, appelée aussi sanguine française est constituée de hématite, ou d'argile naturelle et oxyde de fer. Comme la craie noire elle a acquis sa popularité dans l'art du dessin vers la fin du quinzième siècle et cette notoriété s'est affaiblie vers la fin de la dix-huitième. Léonard de Vinci a été considéré son premier grand maître. Sa couleur riche en ocre rouge lui a conféré un rôle essentiel dans des esquisses préparatoires de cette époque, elle a été beaucoup utilisée dans les études de nus des académies florentines et bolognaise.

La sanguine et pierre noire (technique des deux crayon). (plus la craie blanche : technique des trois crayons)


Les combinaisons de pierre noire et sanguine rouge commencent à apparaître en Italie très tôt au seizième siècle. D'abord les artistes semblent avoir eu des raisons purement techniques pour adopter l'usage de cette combinaison. La pierre noire était un outil commode pour un traçage de base, ensuite l'artiste développait un shéma plus élaboré à l'aide de la sanguine au-desssus du traçé à la pierre noire.
Cette technique appelée "technique des deux crayons" est appliquée sur des papiers teintés en gris, bleu, bistre etc. Ces papier sont granuleux, car la craie et la sanguine ont besoin de ces types de support pour bien accrocher à leurs surfaces. La pierre noire est utilisée pour les traits, les tons froids et les ombres, la sanguine pour la coloration, la craie blanche a été ajoutée pour les lumières, permettant d’apporter des touches d’éclairage ("technique des trois crayons"). Les portraitistes eurent abondamment recours à cette technique très en vogue à la Renaissance.
Les maîtres florentins ATF Bartolommeo, Andrea del Sarto, Rosso Fiorentino, et Francesco Salviati l'ont abondamment utilisée, plus tard c'est devenu une technique majeure dans les écoles françaises jusqu'à la fin du dix-huitième siècle

 


Accueil - Art-thérapie - Memoire - Land-Art - Land-Art-2 - Land-Art-3 - Land-Art-4 - Expositions - Photos - Contact - Installation-1 - Installation-2 - Liens - Cv - Fonds d'écran - Galerie - Dessins - Gravures - Peintures -Aquarelles - Logogramme - Le papier - L'Ex-libris - Suminagashi - Le Sumi-e - Feutres - La tactigraphie - Le paysage - Le paysage 2 - Cours Dessin - Chromatique - Kleurdag - Fournitures - Glossaire - LittératureL'acrylique - Le fusain - L'encre - Le pastel - sanguine - Lavis - La tempera - La gouache - L'huile - L'aquagraphie - Les News



Je cherche



Je m'abonne au flux RSS
Voir le profil de Bruno Bruno Groensteen sur LinkedIn
Info
Au début ne cherchez pas à dessiner les détails. Limitez vous aux lignes et aux formes, à la structure géométrique du sujet .