Sur la linogravure


Bruno Groensteen lino 2001
La linogravure
Le linoléum est composé de poudre de liège, d'huile de lin, de gomme et de résine comprimés sur une toile de jute. C'est un matériau tendre, il se grave aisément dans tous les sens contrairement au bois. Les outils du linograveur sont les gouges et les canifs. Les couteaux détourent le tracé, les gouges évident les blancs. Les tailles sont amples, souples et variées : croisées, en fuseau, en pointillé,… On obtient les mêmes effets qu'avec le bois mais avec une libération du geste, une plus grande souplesse de la ligne.

Accueil - Art-thérapie - Memoire - Land-Art - Land-Art-2 - Land-Art-3 - Land-Art-4 - Expositions - Photos - Contact - Installation-1 - Installation-2 - Liens - Cv - Fonds d'écran - Galerie - Dessins - Gravures - Peintures -Aquarelles - Logogramme - Le papier - L'Ex-libris - Suminagashi - Le Sumi-e - Feutres - La tactigraphie - Le paysage - Le paysage 2 - Cours Dessin - Chromatique - Kleurdag - Fournitures - Glossaire - LittératureL'acrylique - Le fusain - L'encre - Le pastel - sanguine - Lavis - La tempera - La gouache - L'huile - L'aquagraphie - Les News



Je cherche



Je m'abonne au flux RSS
Voir le profil de Bruno Bruno Groensteen sur LinkedIn
Info
Le linoléum peut être légèrement chauffé, il n'en sera que plus tendre à la taille